L’île de Palawan, Philippines.

L’île de Palawan, Philippines.

Dès notre arrivée aux Philippines, nous nous sommes sentis bien ! Difficile d’expliquer cette sensation… un pays, tu peux ressentir dès les premières minutes si il va te plaire ou non… comme un peu la première rencontre avec une personne. Bien évidemment on peut se tromper, mais bien souvent les 5 premières minutes sont décisives !


Les Philippins sont adorables, très souriants et bienveillants.
L’ambiance sur une île est souvent très différente, beaucoup plus cool.
Les Philippines, c’est l’équivalent de 7000 îles… sûrement pour ça que les Philippins sont si cool. 😎
Pour vous mettre dans l’ambiance… Îlots paradisiaques, eau transparente, couleur bleu lagon, poissons multicolores, balade en banka (bateau typique en bois et bambous), le soleil, l’eau TRÈS chaude, les palmiers par milliers… bon j’arrête 😀
La petite cerise ou plutôt la grosse cerise sur le gâteau au niveau écologie ça bouge énormément !
Nous avons passé deux semaines sur l’île de Palawan, un petit bijou. Le temps est passé très vite tellement nous avons fait de rencontres et de découvertes. La nature est belle et les gens sont beaux. La première semaine a démarré par une participation dans une université à Puerto Princesa avec l’équipe de Sulubaaï. De voir tous ces enfants défiler avec des costumes 💯 nature et partager leurs convictions pour sauver notre planète nous a encore plus motivé à agir ! Puis, nous avons passé plusieurs jours dans un lieu de rêve, le plus bel endroit qu’il m’ait été donné de voir… l’île de Pangatalan, là où la fondation Sulubaaï peut s’exprimer en prouvant que nous pouvons reconstruire ! Il y a 10 ans, c’était encore une île meurtrie par la déforestation et la pêche à la dynamite. Grâce à cette fondation, 63000 arbres ont été replantés. Une équipe d’étudiants, de biologistes et de volontaires continuent à sauver et préserver le corail. Vous trouverez plus de précisions et d’explications grâce aux interviews bientôt disponible sur notre site Solessa.fr
Avec la team Sulubaaï, nous avons organisé un clean up dans un village de pêcheurs, Dipla, où tous les enfants de l’école sont venus nous aider . Ouaouu là, c’est gravé à vie ! Nous avons trop hâte de vous partager le film !! Un peu de patience.. car voyager en famille nous laisse très peu de temps pour avancer côté montage technique. Et d’autant plus lorsque le réseau est faible.
La deuxième semaine, nous avons pris le temps de visiter El Nido et sa baie paradisiaque. Pour la préserver justement, les habitants ont réussis à instaurer une loi avec l’interdiction du plastique à usage unique 👏. Et attention à la délation (source de Green Nido Association) si tu ne respectes pas celle loi ! Quand c’est pour la bonne cause.. 😅🤫 Puis, nous sommes descendus vers Port Barton dans un lieu très nature entre jungle et mer. Très épique pour s’y rendre (oui, les routes aux Philippines heuuu c’est comment dire… heuuuu ben en fait je n’ai pas de mots 😂😂 il faut venir tester) Et pour finir, trois jours à Sabang où nous nous sommes reposés… il y avait un besoin général 😅. What ? Mais c’est qu’elle va se plaindre (oui oui je vous entends…) ! Ben oui, il ne faut pas croire que ce soit de tout repos ce tour du monde plastique. Il y a l’acclimatation avec un nouveau pays, le stress toujours omniprésent lorsque l’on voyage avec ses kids (bon, je suis peut-être un peu trop stress, j’essaye de lâcher mais ce n’est encore ça) et surtout l’envie de bien faire afin que ce projet soit une réelle réussite pour l’avenir de nos enfants.
Et puis, il y a la vie, la vie qui ne fait pas toujours que des cadeaux, la vie qui te rattrape pour te rappeler que pour jouir des beaux moments tu dois aussi endurer des périodes plus compliqués. Comme la présence de plastique dans l’estomac d’une tortue, c’est une tumeur qui a été trouvé dans la tête de mon Papa. Ma petite famille continue l’aventure sans moi sur l’île de Siargao le temps que je puisse les rejoindre. Difficile de les quitter même si j’espère que ce ne sera qu’une dizaine de jours. Me voilà seule en direction de la France…

« Beautiful things happen when you distance yourself from negativity ».

O.B

Leave a Reply

Your email address will not be published.